Vous êtes communiste et pourtant vous utilisez Facebook ?
- Vous êtes bien éditorialiste au Figaro et pourtant vous vous soignez grâce à la Sécu.” Ian Brossat répondant à un journaliste du Figaro

Accueil > Archives > National > BAROIN AU BUDGET : UNE SIMPLE HISTOIRE DE FAMILLE

BAROIN AU BUDGET : UNE SIMPLE HISTOIRE DE FAMILLE

jeudi 25 mars 2010 , 583 : visites , par JPC

La victoire de la gauche est nette, le problème est que l’on soit de gauche ou de droite, le message des urnes ne semble pas avoir le même sens. A gauche on est unanime, Sarko et l’UMP doivent changer radicalement de politique, pour faire court : il faut arrêter de faire payer les pauvres tout en épargnant les riches. Demander ça à la droite, c’est comme demander un câlin à une prostituée.Pour la droite le message est seulement technique.

Mais il peut y avoir des nuances selon que l’on se situe dans la tradition de l’un ou l’autre des courants politiques traditionnels et historiques composant les droites, légitimiste (droite pure et dure contestant la démocratie et pro-valeurs occidentalo- chrétiennes, incarnée par Villiers ou Boutin), orléaniste (droite libérale) ou bonapartiste (néogaulliste). Ainsi, il y a ceux qui dénoncent l’ouverture et appellent à un retour « aux fondamentaux  », à l’instar de Jean-François Copé, bonapartiste orléano- compatible. Il y a ceux, issus du gaullo-chiraquisme bonapartiste, qui plaident pour une meilleure écoute sociale pour parvenir aux mêmes fins (Juppé, Villepin et notre cher député maire Baroin). Ou ceux encore, néo-orléanistes, qui se réfugient dans le dogme ultralibéral (Lagarde, Woerth...).

Reste que le remaniement gouvernemental, tentant de recoudre les plaies entre les familles de la droite, touche aux limites de l’exercice s’agissant de la prise en compte du message des électeurs.

Lequel dépasse la seule problématique de la représentation des droites au plus haut niveau. Sarkozy restera à l’Élysée au moins durant les deux prochaines années, et il ne changera pas, sur le fond, la politique qu’il conduit et qui est inhérente aux convictions qu’il s’est forgées. Ce qui renvoie à un débat à droite qui se borne à se demander si Sarkozy est le meilleur candidat de la droite en 2012 ou si, au contraire, une autre alternative doit être recherchée.

Le malheur des gens, ils s’en foutent comme de leur première chemise !

JPC

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N1070

info portfolio

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|