La dette est une arme de guerre pour imposer les mesures d’austérité et pour accélérer les déréglementations réclamées par le Medef.” François Chenais économiste

Accueil > Archives > Aube > Estissac > Economie – Social > LE MEDEF VEUT LAVER LE CERVEAU DES LYCÉENS AVEC L’APPUI DU GOUVERNEMENT

ESTISSAC ET SON CANTON

LE MEDEF VEUT LAVER LE CERVEAU DES LYCÉENS AVEC L’APPUI DU GOUVERNEMENT

jeudi 4 mars 2010 , 724 : visites

J’y étais ! Où ça ? Au meeting de la droite sarkozienne ! Je ne vous dis pas, c’était impressionnant. Estissac n’avait jamais reçu autant de grosses légumes ! Ils avaient mis le paquet, toute l’artillerie était de sortie. Pensez donc ! Trois députés (il manquait celui du coin Mathis) plusieurs conseillers généraux, plusieurs maires, une quinzaine de conseillers municipaux. Bref, il y avait du beau monde.

Leur mot d’ordre "moins de politique (tiens tiens) plus d’action (ah bon)"

- "Plus d’action", m’a donné l’idée que nos trois députés correspondaient aux trois mousquetaires, Athos Porthos et Aramis. Je vous laisse le soin de répartir les rôles et pour ce qui concerne d ’Artagnan, ce pourrait être leur chef, sa majesté le roi Sarkozy. Je trouve que ça colle bien, je les imagine dégainer, puis, l’épée à la main, crier "un pour tous et tous pour un". Attention !! Ca va ferrailler dur : un coup d’épée sur les retraites et les futurs retraités, un autre sur les fonctionnaires, sur le SMIC, sur les indemnités de chômage, sur la sécu et les médicaments, sur la culture etc.

- "Moins de politique" mais ils n’étaient pas moins de 5 à prendre la parole et pendant 1h1/2 ce ne fut que de la politique. "On peut gagner, on va gagner. Votez pour nous. Nous sommes les meilleurs. Nous n’augmenterons pas les impôts, c’est juré". Tout y est passé, le chômage, les difficultés à vivre, les bas salaires, un vrai catalogue ! C’était tellement pathétique que les larmes m’en sont venues.

Le verdict a été sévère pour l’équipe sortante de la gauche :"une vraie catastrophe, rien n’a été fait ou tellement mal". Le plus virulent a été le mousquetaire Gérard Menuel : sa cible et son dada, le ferroviaire. Pierre Mathieu le vice président en charge des transports à la Région a tout faux  ! Il est accusé de tous les maux : l’argent dépensé, les bibis etc. Tout ce qui ne tourne pas rond à la SNCF c’est la faute de la Région ! A mon avis le Gérard n’aime pas les communistes or, Pierre Mathieu est communiste.

Il a pourtant tout donné pour obtenir l’électrification de la ligne Paris Troyes : en 6 ans après un travail de Titan il a gagné cette bataille.

D’ailleurs le Préfet de l’Aube, représentant de l’Etat, ne s’y est pas trompé lui, qui a félicité Pierre Mathieu pour son acharnement et sa combativité, cet aménagement constituant un atout majeur pour l’avenir de la Région.

Il faut vous dire que voilà plus de 40 ans que les élus de droite promettaient cette électrification : en commençant par Henri Terré, puis Robert Galley, maire de Troyes, plusieurs fois député, plusieurs fois ministre qui n’a rien pu ou rien voulu faire, puis aujourd’hui le mousquetaire François, maire et ministre à plusieurs reprises aussi. Il a fallu attendre que la Région passe à gauche pour qu’en 6 ans, Pierre Mathieu qui s’est saisi du dossier, réussisse là où la droite achoppait depuis 40 ans.

Et puis au fait pourquoi "moins de politique" ? Et bien voilà, ça leur fait peur. Quand le peuple fait de la politique, il cherche à comprendre, il cherche les responsables de ses problèmes, de sa difficulté à vivre dignement, avec du travail et un bon salaire. Pensez à toutes les promesses, les mensonges de sa majesté Nicolas. Tous les médias, presse, radios, télés l’ont bien aidé. L’autre matin sur RTL en l’espace d’une heure, 13 fois le nom de Sarko a été prononcé : si ce n’est pas de l’intox !! Et c’est comme ça depuis 3 ans, ça devient indigeste, ça me donne des nausées. Si par malheur la Région retombait à droite, ce serait la victoire de Sarkoléon et des banquiers. Total licencie alors qu’ il a fait un milliard de bénéfices, la BNP 6 milliards, Mme Bettencourt gagne un SMIC toutes les 5 minutes 24h/24 ! Et vous ?...... Enfin, dans cette salle bien remplie (ils avaient ratissé large), plusieurs anciens conseillers municipaux ont brandi quelques instants une banderole indiquant "Gestion DUCHENE + 79% pour le m3 d’assainissement Cherchez l’erreur ". Quant à moi, vous me connaissez je ne suis pas bavard. J’ai voulu donner mon avis, poser des questions mais ils m’en ont carrément empêché. A droite, la démocratie ça n’existe pas : on écoute et on la ferme !

Maurice Jaillant dit « Momo le Coco »

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N1067

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|