“Ils n’ont pas senti la souffrance : ils ont créé le chaos, ils ont laissé tout rafler à ceux qui étaient les plus forts économiquement. Antonio GRAMSCI.

Accueil > Archives > Aube > Tout le département > Conseil général - Budget 2010 LES AUBOIS VONT DEVOIR PAYER

Conseil général - Budget 2010 LES AUBOIS VONT DEVOIR PAYER

LES AUBOIS VONT DEVOIR PAYER

jeudi 28 janvier 2010 , 470 : visites , par LDA

Lors de l’examen du budget 2010 Joé Triché conseiller général PCF à fait un triple constat :

- Un taux de chômage qui a progressé de 20% en 2009 dans notre département avec des conséquences dramatiques pour celles et ceux qui le subissent, mais aussi pour les collectivités territoriales, confrontées à une demande sociale plus forte.
- Des collectivités territoriales qui voient leurs ressources financières s’amenuiser d’année en année .

- Une fin d’année 2009 qui a vu, de nouveau, la Bourse flamber, avec une progression de plus de 22%. On peut d’ailleurs mettre en parallèle cette « envolée  » de la Bourse avec celle du chômage dans notre pays. Ce n’est pas la 1ère fois que licenciements riment avec flambée du cours des actions ; ce n’est donc pas la crise pour tout le monde ! »

De sombres perspectives pour 2010 :

Dépôt de bilan à la SIRC de Marigny-le-Châtel avec suppression massive d’emplois - près de 1 700 salariés du département sont d’ailleurs sous le coup de dépôts de bilans de leurs entreprises. On peut ajouter le secteur du BTP qui risque lui aussi de souffrir en 2010 avec le recul de l’investissement des collectivités territoriales. Aujourd’hui, les conséquences de la crise financière sont là et ce sont les contribuables aubois qui vont devoir mettre la main au porte-monnaie pour en payer les dégâts. L’impact négatif de la politique du gouvernement que soutien la majorité du Conseil général aggravant encore les injustices.

Le conseil général à décidé une augmentation des taux d’imposition de 5% pour la taxe d’habitation et la taxe foncière batie, quand, dans le même temps, les entreprises seront soustraites à la fiscalité départementale avec la suppression, dès cette année, de la taxe professionnelle  ! »

Des réformes de fond sont nécessaires

« Face à de tels « bricolages » entre réductions des dépenses, emprunts et augmentations d’impôts, Le conseiller général communiste considère que :

« les collectivités territoriales ont besoin d’une tout autre politique pour leur permettre d’assumer leurs missions et de répondre aux besoins des populations. Une taxation des actifs financiers des entreprises canalisée, entre autre, vers le développement des recettes des collectivités  ; la mise en place d’un pôle financier public impulsant une autre utilisation de l’argent et une politique de crédit axée sur l’emploi, la formation et l’investissement des collectivités territoriales sont des réformes de fond à engager d’urgence. »

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N1062

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|