Vous êtes communiste et pourtant vous utilisez Facebook ?
- Vous êtes bien éditorialiste au Figaro et pourtant vous vous soignez grâce à la Sécu.” Ian Brossat répondant à un journaliste du Figaro

Accueil > Archives > Aube > Estissac > Que vous arrive-t-il Madame le Maire ?

COURRIER DES LECTEURS

Que vous arrive-t-il Madame le Maire ?

jeudi 28 janvier 2010 , 478 : visites

Vous m’aviez pourtant affirmé que vous ne feriez pas de politique que vous aimiez les gens d’Estissac (vous n’êtes pas la seule, moi aussi). Votre but c’était le changement et vous êtes arrivée tout à fait légalement à la tête de la mairie. Vous voilà dans de beaux draps. Mais qu’est-ce qui vous a pris ? Briguer une place au Conseil Régional et en plus sur la liste UMP. Cette fois-ci il n’y a plus de doute UMP c’est de la politique pas forcément bonne. Vous vous êtes dévoilée. Je ne suis pas sûre que votre Conseil Municipal vous approuve car vous les mouillez un tant soit peu. Je pense que vous n’êtes pas raisonnable, vous vous fourvoyez avec UMP. Il aurait fallu me demander mon avis. Je vous aurais expliqué que UMP, c’est dangereux pour les gens que vous dites aimer. C’est le Parti de sa majesté le petit St Nicolas, de Fillon, des grosses fortunes, des banquiers, de Dassault, de Bouygues enfin de tous les riches qui font des millions de bénéfices sur notre dos. Si vous êtes sur une liste UMP, c’est que vous êtes d’accord avec eux.

Comment allez-vous faire pour expliquer et justifier la très mauvaise politique menée par le gouvernement avec à sa tête le remuant et bouillonnant énergumène, sa majesté Sarko. Il a tout foutu en l’air en 2 ans ½, sa politique n’a fait qu’accabler les petites gens et ils sont des millions. Ils n’ont rien vu arriver. Tout s’est aggravé le chômage, les fermetures d’usines, de maternités, de bureaux de postes, d’écoles, de tribunaux, des Prudhommes.

On supprime des milliers d’enseignants, de fonctionnaires, on ferme des lits dans les hôpitaux, on doit supprimer 150 blocs opératoires, plus de 20 000 personnels soignants, on s’attaque aux statuts de la Poste, pour mieux la privatiser. J’en passe et des meilleurs.

Il y a de plus en plus de gens qui souffrent, des centaines de médicaments ne sont plus remboursés... La liste est encore longue. Alors madame le Maire, vous êtes d’accord avec tout ça ? C’est vrai Sarkoléon (comme le nomme mon ami Guy Cure dans la Dépêche de l’Aube) a dit : « Je ne vous mentirai pas, je ne vous décevrai pas. » Il est quand même gonflé.

Mais c’est vrai, il n’a pas déçu tout le monde. La crise sévit mais les riches sont 27% plus riches. Mme Parisot, patronne des patrons, est aux anges, elle applaudit des deux mains, le petit, le bon St Nicolas, il fait tout ce qu’elle veut. Les banquiers se portent bien, il leur a trouvé les milliards pour les sauver. Pour eux le soleil brille de nouveau, ils vont continuer à s’en mettre plein les poches sur notre dos. Si vous avez des doutes sur la pauvreté, demandez au Secours Populaire, au Secours Catholique, à la croix Rouge le nombre des démunis est en augmentation constante. Je suis très bavard, j’espère ne pas vous avoir blessée mais tout cela est de votre faute, vous l’avez cherché, il ne faut pas être trop ambitieuse.

Si les gens d’Estissac votent pour votre liste, ils savent qu’ils se tirent une balle dans le pied. Sans rancune !

Maurice JAILLANT dit « Momo le Coco »

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N1062

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|