Vous êtes communiste et pourtant vous utilisez Facebook ?
- Vous êtes bien éditorialiste au Figaro et pourtant vous vous soignez grâce à la Sécu.” Ian Brossat répondant à un journaliste du Figaro

Accueil > Archives > Champagne Ardenne > RÉGIONALES 2010 : LE RASSEMBLEMENT DE LA GAUCHE EST EN MARCHE

RÉGIONALES 2010 : LE RASSEMBLEMENT DE LA GAUCHE EST EN MARCHE

jeudi 21 janvier 2010 , 889 : visites , par LDA

Plus de 300 personnes ont assisté mercredi à Chalons en Champagne, en présence de nombreux élus des quatre départements de la région au lancement de la campagne électorale de la liste de rassemblement de la gauche menée par Jean Paul Bachy. Tour à tour J. Meyer pour le PS, P. Mathieu pour le PCF et S.Ayadi pour le PRG sont intervenus pour donner le sens de l’engagement de leur parti dans la liste de rassemblement de la gauche.

Jean Paul Bachy dans un discours combatif, s’est réjoui de la conclusion d’un accord entre les forces de gauche, tout en se disant disponible pour l’ouvrir « à celles et ceux qui se réclament de la sensibilité écologique  » Nous avons des points communs importants « notre opposition au sarkozisme et son autocratisme centralisateur et surtout notre bataille en faveur du développement durable ». A ce sujet il a rappelé que la région n’a pas attendu le « Grenelle de l’Environnement pour avoir la préoccupation constante d’intégrer la dimension du développement durable dans toutes nos politiques. Dans ce domaine nos efforts et réalisations sont reconnus nationalement  » et de citer le Prix Spécial des Régions Françaises dans le Palmarès des mobilités durables obtenu dernièrement.

Un prix qui récompense le plus fort développement de l’offre ferroviaire des TER du territoire national, la hausse la plus importante de la fréquentation des trains, et une amélioration constante de la qualité proposée aux utilisateurs. Ainsi que le fait que la région Champagne- Ardenne ait été la 1ère à se doter « d’un plan climat ».

« Voir loin et rester proche »

Jean Paul Bachy a utilisé cette formule qui image le projet que la gauche va porter dans la campagne électorale. Sans entrer dans les détails d’un projet qui devra aussi tenir compte du débat qui va maintenant s’engager avec la population , le président de région a cité en 1ère priorité l’emploi. Bien sûr en étant « à côté de celles et ceux qui se battent, pour garder leur emploi, leur entreprise » mais aussi en jetant « les bases d’une nouvelle croissance » citant par exemple « les filières végétales » ou dans un autre domaine la création de services de proximité qui peuvent être le vivier de milliers de créations d’emplois.

Concernant l’engagement du PCF dans la campagne, Pierre Mathieu sous les applaudissements de la salle l’a qualifié de combatif, clair et sans aucune ambiguïté : « Nous avons décidé de mobiliser toute notre énergie, toute notre combativité, toutes nos forces pour contribuer à mettre en échec avec les citoyens la prétention de la garde rapprochée de Sarkozy en Champagne- Ardenne de faire du Conseil régional une chambre d’amplification d’une politique nationale qui saccage les services publics, qui réduit comme jamais les dépenses publiques utiles aux besoins humains fondamentaux, qui détruit à tour de bras les emplois dans le privé et dans le public. » (..) « Nous ne voulons pas voir remises en cause les nouvelles pratiques de concertation et de participation citoyenne que nous avons développées ensemble depuis 2004. »

Pour ceux qui hésiteraient encore sur la nécessité de mobiliser comme jamais pour le scrutin à venir, qu’ils imaginent un seul instant le véritable cauchemar que représenterait l’élection à la tête de la région de celui qui a porté le rapport parlementaire préconisant le dynamitage des collectivités locales, le BIG-BANG territorial comme il le dit !

Ne doutez pas un seul instant, que les porte-flingues de la politique sarkozienne, les WARSMAN, APPARU, CHATEL and Co feraient au plan régional ce qu’ils font actuellement au plan national.

Ceux qui, par exemple ont durant tout le mandat contesté et voté contre le dispositif tant apprécié par les familles, de la carte « Lycéo » n’hésiteront pas à la remettre en cause.

Ceux qui disent qu’il faut que la Région se recroqueville sur ses compétences principales et qui prévoient de rendre impossible l’intervention indispensable de notre collectivité dans les domaines de la culture, du sport, de la vie associative, de l’aide aux projets des territoires n’hésiteront pas un seul instant à passer à l’acte.

Jacques Meyer, chef de file des socialistes de la région avait auparavant dans son intervention utilisé cette formule : « La question n’est pas de savoir ce qu’ils vont supprimer, mais par quoi ils vont commencer »

S’appuyer sur le bon bilan pour aller plus loin dans la mise en oeuvre d’une politique ancrée dans les valeurs de la gauche

« Nous avons tout fait pour mettre en oeuvre les engagements pris en 2004 et je crois que nous n’avons pas à rougir de notre bilan, nous pouvons même être fiers de nos réalisations » a déclaré Pierre Mathieu, avant de poursuivre qu’ « au regard des urgences de la situation, il faut non seulement poursuivre cette action mais aller plus loin en ayant bien conscience des incertitudes et des difficultés que nous allons devoir affronter » Les communistes vont donc s’engager dans cette campagne, dans cette liste, et demain pour la gestion de cette Région sur la base de valeurs fortes, avec la volonté de le faire dans le débat et dans la construction avec tous, pour avancer des idées, des projets auxquels ils tiennent.

Pierre Mathieu a cité par exemple :

- Promouvoir un nouveau mode de développement en étant notamment exemplaires dans les domaines de notre compétence,

- Agir pour défendre et améliorer les services publics sur tout le territoire,

- Favoriser l’intervention des citoyens et des salariés dans l’économie et sur tous les sujets qui les concernent,

- Continuer à porter la formation sous tous ses aspects comme une priorité forte,

- aller encore plus de l’avant dans l’approche sociale de toutes nos politiques régionales et se doter d’une politique très ambitieuse en faveur de la jeunesse et sur la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes.

Pierre Mathieu a affirmé que : « l’engagement de la région en faveur du transport régional doit se poursuivre et qu’elle doit être motrice pour favoriser la coopération des collectivités dans ce domaine, favoriser les projets innovants, développer l’intermodalité, participer à l’émergence de réponses pour le transport adaptées pour les territoires actuellement non desservis (périurbain, zones rurales) ».

Les semaines qui viennent sont décisives. Désormais le compte à rebours est commencé.

Deux risques sont absolument à éviter : celui d’une mobilisation insuffisante et celui de la dispersion dans la grande famille de la gauche et des écologistes. Face à la droite menaçante, choisissons la voie de l’efficacité, celle du vote le plus large possible dès le premier tour en faveur de notre liste. Il ne faut pas se laisser abuser, c’est au premier tour le 14 mars prochain que tout va se jouer. Vous pouvez compter sur notre engagement déterminé

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N1061

1 Message

  • LE SAVEZ-VOUS ? LA BIBLE GRAVÉE SUR DES ARMES AMÉRICAINES - Des références bibliques seraient dissimulées dans des numéros de série du matériel utilisé par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. D’après un reportage de la chaîne de télévision ABC, 800 000 viseurs comporteraient des numéros de série cachant une référence biblique. Ainsi le numéro de série : 2COR4:6 ferait référence à la deuxième épitre aux Corinthiens dans le Nouveau Testament et le numéro JN8:12 serait une référence au passage de l’Évangile selon Saint-Jean dans lequel Jésus de Nazareth dit "Je suis la lumière du monde, celui qui me suit ne marchera pas dans les ténébres mais il aura la lumière de la vie". La société Trijico qui fabrique ces viseurs dans le Michigan a reconnu l’existence de ces références codées. Cette révélation a entraîné immédiatement une réaction indignée du MPAC (le Conseil Musulman des Affaires Publiques), qui a demandé au secrétaire à la Défense de retirer immédiatement les équipements comportant des références bibliques utilisés dans les combats. Rappelons pour mémoire que les soldats allemands de la Wehrmacht portaient déjà une boucle de ceinturon sur laquelle était gravée la devise GOTT MIT UNS (Dieu avec nous).

    Voir en ligne : http://associations.midiblogs.com

    repondre message

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|