« Le néolibéralisme est mort mais ils ne le savent pas. » Roland Gori

Accueil > Archives > Champagne Ardenne > Toute la région > Election > LE BÉBÉ DE WARSMANN...

LE BÉBÉ DE WARSMANN...

jeudi 17 décembre 2009 , 675 : visites , par Passy Connh

JL Warsmann est l’inspirateur d’une réforme qui vise à tuer la liberté des collectivités territoriales et faire des économies sur le dos des habitants selon le principe qui guide le président de la république et ses ministres « dur pour les pauvres, bon pour les riches » Elle s’illustre avec le cadeau fait au patronat avec la suppression de la taxe professionnelle. C’est une nouvelle menace grave contre les populations, un véritable coup d’état contre la démocratie. Dans le collimateur du gouvernement, les communes et les départements. Les premières seraient mises sous la tutelle de grandes métropoles pour mieux disparaître à terme d’autant que la suppression de la taxe professionnelle va les priver de ressources.

Les départements se fondraient dans des « mégarégions  » et leur action se trouverait fortement réduite puisqu’ils perdraient « la clause de compétence générale » qui permet à une collectivité d’agir dans tous les domaines de la vie sur son territoire. Au passage, la modification du mode de scrutin vise à assurer au parti du Président une confortable majorité. Des milliers d’élus locaux disparaitraient, ceux justement qui sont les plus proches des habitants, partagent leur vie et leurs difficultés, sont accessibles au quotidien. Au travers de l’affaiblissement des collectivités locales et particulièrement de la disparition des communes et des départements, sont menacés des services publics essentiels à la vie des habitants, agissant dans la proximité, facteurs d’égalité et de progrès . : cantines dans les écoles et les collèges, protection maternelle infantile, services aux personnes âgées, gardes d’enfants avec les crèches, actions pour les loisirs et la culture...Le privé pourrait s’emparer de ces secteurs, pas pour satisfaire les besoins des habitants mais pour faire du fric dans un système où plus on est riche, mieux on est servi !

Les associations, outils de solidarité et de vie sociale, sont elles aussi directement attaquées au travers de leur financement par les collectivités locales.

C’est tout le tissu social qui se trouverait fragilisé alors que les difficultés grandissent pour les familles populaires. Pour 84 000 euros on a plus rien !

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N1056

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|