“Priver un individu de ses droits fondamentaux, c’est d’abord le priver de la capacité du politique.” Hannah Arendtquet

Accueil > Archives > National > Election > PCF : un programme de rupture avec le libéralisme

PCF : un programme de rupture avec le libéralisme

samedi 24 juin 2006 , 2598 : visites , par Joë Triché

Il est urgent d’ouvrir le chemin à une autre vie, un autre monde, une autre politique.

Alors que tant de richesses, d’intelligences, d’aspirations, de potentiels existent pour vivre autrement dans la justice et la solidarité, la mondialisation capitaliste est engagée dans une fuite en avant qui conduit les peuples du monde entier dans le mur. “Il faut en finir avec cette logique folle” affirme d’entrée de jeu le programme du PCF adopté au 33ème congrès du PCF après de longs mois de débats entre communistes mais aussi après la tenue de milliers de forums citoyens dans tout le pays. La première ambition de ce programme est de mettre un terme à l’entreprise de démolition sociale mise en oeuvre par la droite et le MEDEF. Depuis 2002, toutes les élections, toutes les luttes sociales sont le révélateur de l’ampleur du rejet de cette politique.

Le 29 mai 2005, le référendum contre le projet de constitution européenne de Giscard a montré que le rassemblement antilibéral était majoritaire en France. La présidentielle et les législatives de 2007 peuvent être l’occasion de nouvelles victoires pour notre peuple. Cela supposera de battre la droite mais pas seulement. Pour ne plus décevoir, la gauche devra être ambitieuse et courageuse pour réussir.

Le PCF a la conviction que la politique n’est pas impuissante à changer la vie, mais il faut dire la vérité, la question clé est celle des moyens que l’on se donne pour réussir

Les propositions qu’il préconise sont constituées de quatre grands chantiers de réformes, quatre engagements fondateurs d’une nouvelle politique, quatre piliers à ses yeux indissociables d’une nouvelle crédibilité pour une politique réellement à gauche.

Il n’est pas possible dans le cadre de cet article de les développer. Pour en connaître l’intégralité, il suffit de s’adresser à la Fédération de l’Aube du PCF, 03 25 73 43 40. Pour vous mettre en appétit, nous évoquerons seulement le thème de ces quatre engagements :

- 1) Dix chantiers d’actions pour changer la vie. Emploi, santé, retraites, protection sociale, politique de la ville, solidarité, services publics, école, culture, recherche, égalité, agriculture, développement durable et solidaire, sécurité, font l’objet de propositions précises.
- 2) Redonner le pouvoir aux citoyens et aux salariés dans la cité et dans l’entreprise, fonder une VIè République solidaire et démocratique, autogestionnaire
- 3) Utiliser autrement l’argent, mobiliser tous les moyens pour un nouveau type de croissance
- 4) Construire une autre Europe, agir pour changer le monde. Le PCF qui a tiré les leçons des échecs passés soumet toutes ces propositions au débat populaire, à l’élaboration citoyenne et au verdict des urnes le moment venu. Dès aujourd’hui, elles peuvent être utiles à l’action.

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N874

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|