“Si l’argent, vient au monde avec une tache naturelle de sang sur la joue, le capital naît dégouttant de sang et de boue des pieds à la tête.” Karl MARX

Accueil > Archives > Champagne Ardenne > Toute la région > Aménagement du territoire- Décentralisation > Démocratie participative : UNE RÉUNION DES CLAD À TROYES,RICHE EN INFORMATIONS (...)

Démocratie participative : UNE RÉUNION DES CLAD À TROYES,RICHE EN INFORMATIONS ET SANS TABOU

Une réunion au coeur des actualités du transport régional

jeudi 22 octobre 2009 , 517 : visites

Les Comités Locaux d’Animation et de Développement du transport régional de l’Aube et de la Haute-Marne se sont réunis samedi dernier à l’amphithéâtre du Petit Louvre réunissant une bonne trentaine de personnes. Parmi les absents dont il a été souvent question dans cette réunion : le Conseil général de l’Aube et Réseau Ferré de France qui a engagé ou prévu un nombre important de gros travaux sur la ligne Paris - Troyes - Mulhouse ou encore autour de Dijon.

« Le Conseil général de l’Aube brille par son absence sur les projets favorisant l’accessibilité aux gares, l’information aux voyageurs, et l’intermodalité...  » Vers un aboutissement des grands projets structurants pour l’Aube et la Haute- Marne : Bien évidemment, cette réunion en présence du président de la Région Jean-Paul BACHY, a permis d’aborder d’autres sujets très importants pour les Aubois, et les Haut- Marnais. Après un accueil et la présentation du déroulé de la réunion par Jean-Claude DAMMEREY, Président du CLAD de Haute-Marne, c’est Pierre MATHIEU, Président du CLAD de l’Aube qui a présenté successivement les nouveautés et réalisations depuis la dernière réunion du CLAD le 31 mai 2008.

Le vice-Président communiste du Conseil régional a salué l’arrivée de 4 autres AGC BiBi prévus pour assurer les liaisons (Paris) / Troyes / Culmont-Chalindrey et l’amélioration des dessertes Troyes / Dijon. L’acquisition de ces trains issus d’une technologie innovante qui circulent en avant-première mondiale depuis le 10 juin 2007 sur la ligne Troyes / Culmont, ont été décriés notamment par Gérard Menuel qui y voyait là une alternative à l’électrification condamnant la ligne Paris - Troyes - Mulhouse.

L’histoire leur a donné tort puisque c’est grâce aux BiBi qu’a pu être mis en service le 6 juillet dernier le 1er allerretour direct de l’histoire entre Troyes et Dijon et surtout le dossier de l’électrification est enfin débloqué.

Une fois ce dossier définitivement réglé, il sera alors temps de passer à d’autres projets majeurs pour l’avenir de nos territoires, à savoir, la poursuite de l’électrification de la ligne 4 entre Troyes et Chaumont, qui permettra de garantir une continuité du réseau électrique jusqu’à Culmont-Chalindrey, mais aussi la réalisation d’un axe nord-sud pour laquelle une étude a été lancée par la Région et qui commence à prendre forme avec l’engagement de l’Etat sur l’accélération de la desserte Châlonsen- Champagne / Vatry. C’est d’ailleurs par la liaison ferroviaire Troyes / Vatry / Châlons / Reims que passe l’avenir du développement de l’aéroport de Vatry selon le président de la Région.

Une source d’informations précieuse et de progrès pour le service public : Les participants au CLAD ont pu mieux se rendre compte de la révolution qui s’opère dans les transports régionaux avec notamment la mise en place du Pass’Solidaire qui concrétise l’engagement de la majorité du Conseil régional en faveur du droit au transport pour tous.

Pierre Mathieu a également souhaité rappeler que depuis le 1er janvier 2009, la mise en place de la " prime transport " permet aux salariés de bénéficier du remboursement d’un minimum de 50% de leur abonnement de transport collectif domicile - travail.

Dans le cadre de la présentation, Pierre Mathieu est revenu sur la conclusion de la convention d’exploitation avec la SNCF signée par la région en avril dernier. Celleci offre des garanties tant sur la qualité des services suivie de façon plus fine et assortie en cas de non respect de sanctions dissuasives que sur le maintien des présences d’agents SNCF en gare et dans les trains. Un dernier point qui fait l’objet de vifs échanges entre la direction de la SNCF et les représentants du personnel, notamment issus du syndicat CGT Cheminot signalant des exemples de trains partis sans contrôleur alors que la convention l’interdit.

En termes de qualité de services, d’autres dysfonctionnements ont été pointé du doigt par les cheminots présents, relayés par le vice-président de la Région : système de réservation à bord des trains corail intercités, manque de place, absence d’eau dans les toilettes des trains... Pour finir, Pierre Mathieu a rappelé les projets que souhaitait porter la Région pour les mois qui viennent avec une amélioration des relations Troyes / Saint-Florentin / Laroche-Migennes, et le renforcement de la desserte Troyes / Dijon grâce aux nouveaux BiBi pour le service de juillet 2010. Dans le même temps, il a rappelé la disponibilité de la Région et son soutien aux projets de pôles d’échanges pour les gares de Chaumont, Troyes et Nogentsur- Seine, dossier toujours bloqué par le refus du Conseil général de l’Aube de participer sur ce projet qui le concerne

P.-S.

Photo : En présence de JP Bachy, Pierre Mathieu a présenté les dernières réalisations et nouveautés dans le domaine des transports régionaux.

La Dépêche de l’Aube N1048

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|