Le respect pour la dignité humaine ne se mérite pas, il est une donnée préalable."

Tzvetan Todorov Linguiste

Accueil > Archives > National > LA FÊTE QUI RELANCE LE DÉBAT D’IDÉES A GAUCHE

Fête de l’Humanité

LA FÊTE QUI RELANCE LE DÉBAT D’IDÉES A GAUCHE

jeudi 17 septembre 2009 , 836 : visites , par LDA

Tous les responsables de gauche ont débattu ensemble face à des dizaines de milliers de citoyens.

L’initiative du PCF devrait renforcer le Front de gauche.

La Fête de l’Humanité 2009 n’a pas seulement remporté un succès considérable en matière de fréquentation (six cent mille hommes et femmes réunis pendant trois jours), de participation aux débats organisés tant à l’agora que dans les stands les plus modestes. Le rendez-vous de La Courneuve a donné l’occasion de redynamiser le débat d’idées à gauche, ainsi que l’a constaté l’Agence France Presse dans une dépêche qui dressait le bilan politique de ces trois journées particulières sous le titre : «  La Fête de l’Huma s’achève, le débat d’idées à gauche est relancé. » À six mois des élections régionales, toute la gauche a débattu au grand jour, devant des dizaines de milliers de citoyens, sur la meilleure stratégie à mettre en oeuvre pour barrer la route à la droite à l’assaut des assemblées régionales. En 2004, la gauche (socialistes, communistes, Verts) a été installée aux commandes dans vingt régions sur les vingt-deux que compte la France métropolitaine.

Le Front de gauche constitué à l’automne 2008 à l’initiative du PCF dans la perspective des élections européennes de juin 2008 a enclenché une dynamique. Le résultat du scrutin (gain de deux eurodéputés, qui passent de trois à cinq) est ressenti par la plupart des militants comme un encouragement à poursuivre dans cette voie. C’est aussi l’avis de la direction du PCF. Au cours des deux débats tenus à ce propos, le premier à l’agora de l’Humanité, le second dans le stand du Parti de gauche, Pierre Laurent, coordinateur national du Parti, l’a souligné avec force. Le Front de gauche, actuellement composé du Parti communiste, du Parti de gauche et de la Gauche unitaire (qui regroupe des anciens membres de la LCR et du NPA), a vocation à s’élargir, à se renforcer, estiment toujours les communistes. Pour Marie-George Buffet, « il est nécessaire de remettre l’ouvrage sur le chantier pour donner plus de force au Front de gauche ». Appel à tous les partis de gauche Dans cette perspective, la secrétaire nationale du PCF avait lancé à la réception - fort fréquentée -, organisée dans le stand national du Parti communiste, un appel à tous les partis de gauche pour que ceux-ci participent à un immense débat d’idées visant à faire émerger un projet politique.

La dirigeante communiste a détaillé les modalités qu’elle propose  : les partis composant le Front de gauche organiseraient des ateliers thématiques auxquels participeraient tous les partis de gauche. Début novembre, a expliqué Marie-George Buffet devant les journalistes en accueillant, le PCF fera une offre politique « en fonction de ce qui se sera passé dans les ateliers ».

La proposition communiste a largement alimenté les débats de la Fête. Commentée dans les stands, l’initiative lancée sur la Fête de l’Humanité correspond à l’exigence d’unité qui fédère le peuple de la Fête. L’idée d’« élargir le Front de gauche, de ne pas se contenter de sa configuration actuelle, est partagée. Mais la présence du PS dans les ateliers, proposition que Martine Aubry a immédiatement acceptée, a suscité des inquiétudes du côté des amis de Jean-Luc Mélenchon qui redoutent que l’invitation faite au PS ne préfigure l’acceptation par le PCF de faire cause commune avec le PS dès le premier tour. Aux yeux du président du PG, le Parti socialiste n’a pas sa place dans les ateliers, car il n’a pas sa place dans le Front de gauche. Dans un deuxième temps, un accord politique pourrait être négocié avec le PS sur la base du projet travaillé par le Front de gauche.

Le PCF n’est pas à michemin entre le PS et le Front de gauche.

Le PCF serait-il tenté de se rapprocher du PS pour sauver ses quelque 180 conseillers régionaux, et de s’éloigner de la démarche du Front de gauche ? Non, assure-t-on place du Colonel-Fabien, le PCF n’est pas à mi-chemin entre le PS et le Front de gauche. Il est dans le Front de gauche, veut qu’il soit durable et plus fort qu’aujourd’hui. Engager une réflexion sur un projet politique de gauche en excluant a priori une composante de la gauche ne serait pas le meilleur moyen d’élargir l’audience du Front de gauche dans l’opinion publique progressiste.

Comme la dit justement Patrick Le Hyarric lors de son discours sur la grande scène : “Le front de gauche n’a pas vocation à diviser la gauche, mais à la rassemblée” Le débat public est relancé, le Front de gauche devrait en ressortir renforcé, estiment les responsables du PCF. De ce point de vue, la présence de tous les dirigeants de gauche au rendez-vous de La Courneuve et l’appel au débat lancé par Marie-George Buffet font de la Fête 2009, une date clé.

Fête de l’huma 2009
Fête de l’huma 2009
Fête de l’huma 2009
Fête de l’huma 2009

P.-S.

* Le Parti communiste français a recueilli l’adhésion de quelque 1400 participants à la Fête.

Mille avaient fait ce geste lors de l’édition de 2008. 11 aubois ont décidé d’adhérer au PCF

La Dépêche de l’Aube N1043

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|