“Priver un individu de ses droits fondamentaux, c’est d’abord le priver de la capacité du politique.” Hannah Arendtquet

ASSISES DE L’EDUCATION DE L’AUBE

jeudi 10 septembre 2009 , 797 : visites

Organisées par : le collectif " Un pays, une école, notre avenir "

- SAMEDI 19 SEPTEMBRE DE 9h à 12h30 à la Maison des Associations, 63 Avenue Pasteur à Troyes Quel avenir pour l’école publique ? quelle école pour l’avenir ?

Les débats seront organisés en plusieurs ateliers : la maternelle, les réformes des lycées, Quelle place pour le collège ?, Ecole publique : la laïcité, l’égalité des chances : quelle aide à l’école ? Les parents et l’école.

L’attaque contre l’Ecole, de la maternelle à l’université, est tous azimut. L’éducation nationale est victime d’un immense plan social, 13500 emplois supprimés en 2009, 16000 prévus en 2010, 60000 enseignants en moins depuis 2003 et le temps disponible de chaque enseignant pour suivre chaque enfant se réduit lui aussi.

Diminution drastique de la scolarisation des enfants de 2 ans, on parle de la suppression de la maternelle remplacée par des jardins d’éveil pris en charge par les communes, réforme de l’école élémentaire, des programmes, avec traitement de la difficulté scolaire en dehors de la classe et du collectif, réforme des collèges et du lycée, réforme de l’enseignement professionnel imposée sans nulle concertation avec les Régions qui ont la compétence de plans de formation professionnel.

Cette politique renforce une école à deux vitesses, les familles qui pourront se le permettre se tourneront de plus en plus vers le cours particuliers, ce qui fera la fortune des officines privées et favorisera l’école privée.

Cette politique vise à laisser sur le bord du chemin toute une frange de jeunes qui aborderont leur vie sans formation, sans qualification et sans la culture nécessaire, aujourd’hui, pour la socialisation. C’est l’adaptation de l’école aux logiques du capitalisme mondialisé.

Il faut aujourd’hui sauver le service public de l’éducation nationale ; changer l’école pour lui redonner un nouveau souffle, lui faire franchir un nouveau cap. L’école doit participer à l’émancipation des individus, transmettre des valeurs et former l’esprit critique, elle doit aider le jeune, l’enfant à s’épanouir, lui donner les clés pour comprendre le monde, le préparer à son insertion sociale et professionnelle. L’école doit redevenir une priorité, venez en débattre.

Anna Zajac

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N1042

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|