“ Celui qui ne connaît pas l’histoire est condamné à la revivre. ” Karl Marx

Accueil > Archives > Aube > Troyes > Vie de la ville > SCANDALE : LA BOURSE PLONGE

SCANDALE : LA BOURSE PLONGE

jeudi 26 février 2009 , 787 : visites , par Jean Lefevre

Tous les efforts de la mairie pour relancer le quartier de la place Jean Jaurès tombent à l’eau : le projet de transformation de la BOURSE du Travail en locomotive commerciale est caduc. Il est possible que le recours déposé par la FNAC et applaudi à juste titre par les libraires professionnels ait quelque part dérangé les plans de la mairie et d’Altaréa. On pourra aussi accuser la crise mondiale. Il faut des boucs émissaires. Le bilan de la mairie est pourtant déplorable. On a jeté les syndicats extra-muros. C’était de la plus grande urgence, rappelez-vous. Allez ouste, dehors ! Les locaux pour les reloger sont toujours à venir.

La résidence des sœurs de la providence, vendue à Altaréa a été rasée. On aurait pu l’utiliser pour y loger des familles. Ou des associations. Troyes a connu comme ça depuis longtemps des Moïse urbains qui font s’écrouler les immeubles quand ils passent. ( [1]) Le patrimoine ne s’en remet jamais.

Il nous reste une friche sur laquelle poussera l’herbe de l’oubli, l’oubli de l’histoire humaine et architecturale. La Bourse du travail elle-même continue à se dégrader. Elle est devenue presque une ruine qui laisse au cœur des gens de douloureux regrets.

On a mené ce projet à la hussarde. On n’a interrogé que quelques commerçants favorables à une activité passagère, mais on n’a pas réfléchi à un projet véritablement structurant et fédérateur. L’utilisation de la Bourse à des fins culturelles et associatives, locatives ou ludiques, aurait permis une bonne animation de ce quartier.

L’association Mémoire de la Bourse continue cependant à réfléchir et à proposer, cherchant à fédérer des projets éducatifs et patrimoniaux...

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N1014

Notes

[1Je pense au maire Désiré Argence et à J.Pallencher

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|